les ravinasses

N’en jetez plus ! Ce groupe ci, c’est l’essence et l’huile de raidoriental.

” Cela s’est passé. Je sais aujourd’hui saluer la beauté”. disait Rimbaud. Et l’envie nous prend de le crier haut et fort ici et aujourd’hui.

La beauté certes d’une région que nous ne nous lassons pas de découvrir et faire découvrir, mais la beauté aussi de relations humaines sans cesse surprenantes. Celles que nous avons renforcées, et celles que nous avons découvertes. Pour les premières citées, Pascal Ravail, vrai fidèle de Raid Oriental, qui roule aussi fort en quad qu’il ne se prend pas au sérieux le soir venu. Le découvrir chaque fois un peu plus est un régal sans nom. L’autre Pascal, beau frère du premier, mon autre moi-même. Qui nous a fait cadeau non seulement de ses cascades plus affolantes les unes que les autres, même les fausses (!!!) mais aussi et surtout de son caractère à toute épreuve, clown gigantesque que nous avons découvert et aimé davantage. Un grand merci de nous avoir, une fois de plus, fait confiance. Puis vient Yves, dit Vonvon, dont le sourire est encore gravé dans nos têtes. Sourire parce que l’ambiance s’y prête, certes, mais sourire encore est toujours lorsqu’un gigantesque seau d’eau vient l’extirper d’une sieste pourtant promise à la quiétude des lieux. Il fait bon être à côté de lui, le soir, et échanger quelques histoires nourries de bons mots. C’est un homme d’esprit comme on les aime. Pour la seconde catégorie, celle des découvertes, nous avons été tout autant gâtés, ça devient une sacrée bonne habitude ! Joel, arrivé avec quelques côtes cassées, un poignet qui l’est tout autant , mais qu’importe pour ce pilier de rugby bon teint. Ce n’est pas quelques broutilles du genre qui vont l’empêcher de vivre cette aventure dont on lui parle depuis longtemps. Et si le premier jour a été l’occasion pour lui de nous donner une leçon de “bravitude” comme dirait l’autre, ce Golgoth des temps modernes nous a fait cadeau de sa riche personnalité les jours suivants. Fatigué et parfois éreinté, sa nature est sereine et toute vouée à l’amitié et aux bons moments. Un grand merci Joel, et simplement bravo : nous avons tous été admiratifs (malgré mon ongle fissuré…). Olivier, pote du précédent, motard confirmé, déconneur découvert, qu’on a senti vraiment dans son élément, noyé avec un plaisir visible dans l’ambiance unique de Raid Oriental. Sa simplicité et son calme sont la marque des très bons. Une soirée mémorable avec pascal et cédric jusqu’à pas d’heure. Rires et conneries. No comments. Puis notre Gilles national, qui a su oublier ses chiffres et ses bilans pour nous offrir le meilleur de lui même ! Facile partout en moto, heureux de la découverte qui s’offrait à lui, s’est fondu avec une facilité surprenante dans l’esprit Raid Oriental. Ce solide gaillard a une histoire personnelle  peu commune à vous raconter, ce qu’il fait avec force détail !  Ne ratez pas sa prochaine virée avec Raid Oriental, c’est simplement hallucinant.  Merci à tous de ces moments magiques.

Cédric Michon

Raid Oriental : Calendrier
ChargementChargement



Raid Oriental : Livre d'Or


Tweet