les clandestins

 

Je commence ces quelques lignes sans savoir si je vais trouver les mots pour ce groupe, ce qui chez moi est plutôt inhabituel… ! Un groupe comme celui ci, j’en ferai jusqu’à en mourir. C’est simplement proche du divin.  Les ingrédients? Vu que mon frère, mon héros, mon formateur, mon idole Claudet était retenu en France, j’ai eu l’excellente idée (si, si!) de faire appel à un frère Mog pour encadrer le groupe avec moi, et c’est Seb qui s’y est collé. Quelle intuition de génie. Faut dire que lorsque la bande des deux Pascal pointe le bout de son museau chez raidoriental, vaut mieux être armés costaud. Je ne vais rien dire sur eux, sinon que leur personnalité, déjantée mais saine et entière nous redonne confiance dans le genre humain,  excusez du peu ! Alors simplement merci de ce que vous êtes, ne changez rien. Vraiment. Vous nous donnez à chaque passage l’envie de continuer plus fort. Vous êtes un véritable remède à la morosité, un peu comme le «baume des Pyrénées» de chez nous duquel il est difficile de se passer. Merci de nous avoir fait découvrir Jean Michel, le plus clandestin d’entre nous, dont on soupçonne aisément qu’il est fait du même argile. Vos prouesses en quad sont bien peu de choses comparées à votre imagination le soir venu. Nabil, également de la même trempe, s’est fondu dans l’ambiance avec une facilité qui nous a tous surpris. Quel délicieux personnage, on irait tous au bout du monde avec lui. Nabil, tu es grand ! Rarement avons nous autant ri, rarement avons nous été aussi insouciants, rarement la vie ne nous a parue si légère. Et avouons le, de temps à autres,  c’est divinement bon.

Merci à Mario et Vincent d’avoir «supporté» cela, cette ambiance si particulière, propre à Raid Oriental.  Merci pour les étincelles dans vos yeux que j’ai cru apercevoir à la découverte de ces paysages si merveilleux et enchantants de l’Oriental marocain.

Et parce que ce groupe méritait vraiment ce qui se fait de mieux, Tonton est arrivé. On éteint tout et on monte le son. Hallucinant. Et comme s’était évidement trop peu, on en redemande jusqu’à plus soif. Tu nous l’a promis tonton !! Clin d’oeil à Roby l’alpiniste et aux filles qui nous ont accompagnés un peu dans nos délires, mais ‘trop peu’ pour cause de safari photo.  Enfin, que dire de l’assistance dirigée de main de maître par SOUFIANE, le che guevara berkanais. Tout était parfait. Un immense merci à lui et à ses deux acolytes, dont schtroumph cracheur.

Un double merci, Lucette, pour ton fils exceptionnel et pour ton gendre si délicieux qui nous visitent aussi souvent. Sans vous connaître, je vous aime déjà.

cédric michon

Raid Oriental : Calendrier
ChargementChargement



Raid Oriental : Livre d'Or


Tweet