ça envoie du gaz

Il y eu tout de suite le feeling. Il y eu le roulage, fantastique, il y eu les paysages, grandioses comme à l’accoutumée, il y eu les fous-rire, les chutes, le hors piste au coucher du soleil, la fameuse «montée» du premier jour,  le col de Debdou dans les 2 sens, il y eu aussi les discussions, les rencontres, les pneus creuvés et les colliers de pots cassés… Il y eu également les étincelles dans les yeux. Il y eu la poussière, beaucoup, qui enivre lorsqu’elle n’emmerde pas, en bref, il y eu tous les ingrédients pour faire de ce raid un moment hors du temps. Nous avons été comblé que le «boss», Denis, pense à nous pour remercier et récompenser les 10 ans de fidélité de ses gars chez profilmotos. Et même les 15 ans pour Florent. C’est-y pô bô ça? Nos hauts savoyards ont été à la hauteur, vraiment. Ils donneraient presque l’envie d’aller travailler chez eux, tout là bas, là où qu’cest beau et où qu’cest froid aussi. Bon courage pour l’ouverture de la 4ème concession, on ne doute pas que ce sera un succès ! L’ambiance à l’air d’être top chez profilmotos, que ça dure. Même Emilie, pourtant absente et tellement présente…nous a accompagné tout le raid. La vieille garde, composée de Thierry, Sergueï et Denis s’en sort avec les honneurs !!! Denis a tout donné, malgré les courbatures, les tendinites, et a su surmonter sa grande appréhension. De la graine de patron qu’on vous dit ! Le trialiste Serguei, très à son aise, nous a quand même gratifié d’une belle chute… pourtant sur son terrain trialisant. Et Thierry, le débroussailleur, père du jeune et fougueux Damien, nous a scotché par sa résistance, sa technique et son sourire dont il ne se sépare jamais ! Les «d’jeunes» ont à peu près tout pour devenir des enduristes aguerris. Pistards de naissance, il n’est pas dit qu’ils ne craquent  pas pour une reconversion TT … et s’ils ne le font pas chez eux, ils le feront de temps à autres chez nous !!! Merci à Florent (15 ans de boite…) qui a dégusté le méchoui à s’en rappeler pendant des siècles, à Sam, capitaine serein, agréable et tranquille, à Damien, mécano et photographe, aussi souriant que son père et enfin à Stéphane, dont la finesse d’esprit le dispute à sa zénitude devant les «pannes mécaniques».  Bref, encore merci Denis, et à toute l’équipe : on espère vous revoir !

merci à Sousou d’avoir assuré seul l’assistance : tu as maîtrisé grave !

cédric michon

Raid Oriental : Calendrier
ChargementChargement



Raid Oriental : Livre d'Or


Tweet